L’étiquette professionnelle et sociale: Quelques règles de base

Sous: À la une,Ça vaut le détour...,Fiches,Outils,Outils pratiques |

foodEn tant que professionnel, vous êtes parfois invité à participer à des événements ou à souper chez quelqu’un. Voici les règles de base en matière d’étiquette professionnelle et sociale.

L’invitation

L’invitation se fait par écrit (remise en personne, courrier postal, courriel) ou par téléphone quelques semaines avant l’événement. Évitez les invitations par Facebook ou tout autre réseau social à la dernière minute.

Les personnes présentes

Limitez-vous aux personnes qui ont été invitées et respectez les instructions de l’hôte.

Soyez ponctuel

Non, les gens chics n’arrivent pas toujours en retard ou trop en retard. C’est une question de politesse et de respect pour l’hôte. Aussi, n’exagérez pas: N’arrivez pas avant le moment annoncé.

Soyez à l’heure. Dépendemment du contexte, il est également possible de prévoir quelques minutes de retard, ce qui permettra à votre hôte, s’il est pris à la dernière minute, de finaliser les préparatifs. Évidemment, des imprévus sont possibles. Il suffit de prendre le téléphone et d’appeler l’hôte pour le prévenir.

Le cadeau

Selon le contexte: de l’argent pour un mariage (par invité: 50$, 100$, 150$, 200$, 300$, etc. dépendamment de votre proximité avec l’hôte, le lieu du mariage, vos moyens ou le nombre d’invitations que vous recevez par année (si vous êtes quelqu’un de socialement très actif, il faut tout de même pas que votre salaire y passe, tout en étant généreux et raisonnable). D’autres possibilités de cadeaux également dépendamment du contexte de votre invitation).

Pour une invitation à un souper chez quelqu’un: des chocolats ou d’autres assortiments. Évitez les aliments qui doivent à tout prix être consommés immédiatement à moins que le contexte s’y prête. Pour ce qui est des fleurs, à éviter à moins que ce soit un rendez-vous galant. Mais, si vous êtes l’hôte, prévoir un vase au cas où vous en recevez. À noter que certaines personnes préfèrent des objets durables et utiles.

Pour un rendez-vous d’affaires dans un restaurant ou un événement conférence, rien à prévoir.

La présentation

On vous présente quelqu’un ? Ne restez pas assis. Levez-vous, regardez la personne droit dans les yeux avec le sourire et serrez la main en mentionnant votre nom complet. Lorsque l’autre personne se présente, répondez par un “enchanté” tout en répétant le nom de famille avec M. ou Mme devant. Cela vous permettra de vous rappeler du nom et créera un lien personnalisé rapidement.

Le nom

Ce n’est pas donné à tout le monde de se souvenir des noms. Mais, concentrez-vous lorsque l’on vous présente quelqu’un pour vous rappeler le nom de la personne. N’hésitez pas à inclure le nom à quelques occasions dans une conversation. Votre interlocuteur appréciera votre mémoire et vous trouvera courtois.

Serrer la main en premier

Généralement, l’hôte ou le supérieur hiérarchique doit initier la poignée de main. À prévoir le contexte et le milieu dans lequel vous vous situez. Dans certains pays ou certaines cultures, la présentation se fait différement. Ne vous précipitez pas à embrasser la personne en face de vous à moins de bien la connaître, ou du moins essayez d’en savoir plus sur les pratiques du milieu dans lequel vous vous situez.

 

Maintenant, à table !

La place  

Attendez qu’on vous assigne une place ou assoyez-vous à la place assignee si c’est déà fait. Messieurs, la galanterie est toujous de mise. Ouvrez la porte aux femmes et laissez madame choisir sa place. Si vous êtes un lunatique, favorisez pour vous un espace où vous ne serez pas trop distrait de sorte à vous concentrer sur la personne devant vous.

La commande

Si vous êtes l’invité, évitez de commander ce qu’il y a de plus coûteux. Vous risquez de ne plus revoir votre hôte en passant pour quelqu’un agissant par opportunisme. Faites preuve de délicatesse et de bon jugement.

Les ustensiles

Règle simple: La fourchette à votre gauche, la cuillère et le couteau à votre droite. On commence par l’extérieur vers l’intérieur en fonction du nombre de services.  Au haut de l’assiette se trouveront la cuillère et la fourchette à dessert. Les verres et coupes devant à droite et l’assiette à pain devant à gauche. Selon le service français, les pointes de la fourchette touchent à la table. Au niveau du service anglais, les pointes sont vers le haut. Le couteau est généralement placé avec le côté qui coupe vers l’assiette.

Lorsque les fourchettes, cuillères et couteaux sont malpropres, on ne les dépose pas sur la table (la nappe), mais on les laisse dans l’assiette.

Certains légumes doivent être coupés avec la fourchette et non avec le couteau.

Les mains

Les mains ne doivent pas être cachées sous la table, mais rester visibles en tout temps. Gardez les coudes en dehors de la table.

La bouche

On ne parle pas avec la bouche pleine et pas de tornade sur la soupe ni d’aspiration explosive. Attendez qu’elle soit moins chaude s’il le faut et déposez-là tranquillement dans votre bouche. Aussi, n’hésitez pas à garder vos verres propres en prenant soin d’essuyer votre bouche avant les gorgées.

La serviette

Lors du service, la serviette va sur les genoux. Pas autour du cou ni sur le ventre. Lorsque vous terminez votre repas, vous déposez votre serviette à gauche de votre assiette.

Le pain

Plusieurs ont tendance à prendre le pain, le couper avec le couteau et en faire un sandwish. Vous n’êtes pas dans votre cuisine ou un restaurant fast-food ! Préférablement, allez-y plutôt avec la main et prenez-le morceau par morceau en y mettant du beurre (avec le couteau prévu à cette fin) au fur et à mesure que vous le mangez. Par ailleurs, si le panier de pain et le beurre sont près de vous, n’hésitez pas à l’offrir aux personnes autour.

Le service

En temps normal, le serveur doit vous servir par votre gauche et vous desservir par votre droite. Évidemment, les femmes sont servies en premier et le service se fait dans le sens des aiguilles d’une montre en partant de la gauche vers la droite. C’est à l’hôte d’annoncer le début du service. Si c’est dans un événement, il est préférable d’attendre que toute la table soit servie avant de commencer.

La courtoisie

Ce n’est pas le moment de mettre votre force de caractère à l’épreuve. Le serveur fait son travail. Soyez courtois. Un “svp” et un “merci” ne font de tort à personne. Et ça se réflétera dans le service à votre égard tout en montrant votre personnalité. Votre soirée n’en sera que plus appreciable et appréciée.

Pas de doggy bag

Lorsque vous êtes en famille, évitez les pertes de bouffe. Mais en affaires comme dans un événement, demander d’apporter avec vous le restant du poulet peut être perçu négativement.

La facture

Règle générale : L’hôte paie (celui qui a lancé l’invitation). Si des particularités se présentent, évitez la chicane et payez l’addition loin des invités.

C’est le temps de partir

Si c’est dans un lunch d’affaires, remerciez votre hôte et planifiez une prochaine fois.

Dans un événement, ne soyez pas le dernier à partir.

Si vous êtes invité à souper chez quelqu’un, il y a des signes que la soirée tire à sa fin: le service du café ou du thé. Aussi, mettez-vous dans les chaussures de votre hôte. Si le sommeil ne vous vient pas, peut être que ce n’est pas le cas pour votre hôte, surtout qu’il doit ranger après votre départ.  Si vous êtes l’hôte, donnez le temps à votre invité de partir. Ne le poussez pas à la porte de sortie et attendez son départ à l’extérieur avant de fermer la porte.

Quel que soit l’endroit, remerciez chaleureusement votre hôte et n’oubliez surtout pas de saluer ceux qui partageaient avec vous le repas (en mentionnant bien sûr leur nom quand vous leur serrez la main si vous vous en souvenez). Prenez quelques instants le jour suivant pour appeler votre hôte et le remercier.

 

Cette page est bonifiée au fur et à mesure. Vous avez des suggestions ? N’hésitez pas à nous en faire part.

Leave a Reply

Your email address will not be published.